Shaoyo Liu assassiné par la BAC : comment ces gens-là peuvent-ils ne pas avoir honte ?

Shaoyo Liu assassiné par la BAC : comment ces gens-là peuvent-ils ne pas avoir honte ?
Le dimanche 26 au soir, alors que la mobilisation suite au viol de Théo par un flic n’est même pas retombée, une Brigade Anti-Criminalité (BAC) a abattu Liu. Ce père de famille de 56 ans, immigré chinois, fait la cuisine lorsque les agents de la BAC en intervention pour du tapage nocturne défoncent sa porte et ouvrent le feu sans sommations. Liu est touché, il meurt devant ses enfants. Défiant toute décence, une BACeuse dit à son collègue que s’il ne l’avait pas tué elle l’aurait fait elle-même. Elle ne se cache même pas des enfants qui ont assisté à toute la scène.… Lire la suite

Vive la lutte des travailleurs sans-papiers du marché de Rungis

Vive la lutte des travailleurs sans-papiers du marché de Rungis
Après les ouvriers turcs en grève sur un chantier de métro, un nouveau mouvement de travailleurs sans-papiers fait (un peu) parler de lui en région parisienne. Depuis le 16 mars, plus d’une centaine de travailleurs sans-papiers, surtout des Maliens et des Sénégalais, occupent le hall de la tour Semmaris. Il s’agit de la société qui gère l’organisation du Marché d’Intérêt National (MIN) de Rungis dont l’État est actionnaire majoritaire. Dans ce marché de vente en gros, des milliers de travailleurs sans-papiers travaillent déjà parfois depuis vingt ans sans jamais avoir été régularisés. Bien que tout le monde soit en fait au courant de cette situation, aussi bien les employeurs que la Préfecture font mine de le découvrir.… Lire la suite

Suicide au travail : la violence de la bourgeoisie

La violence patronale et étatique est moins spectaculaire – et nettement moins médiatisée –  que la violence des prolétaires. Elle est pourtant de loin la plus pernicieuse : humiliations quotidiennes, management par la terreur, torture psychologique, sexisme, accidents du travail, épuisement, isolement, harcèlement etc. La chemise déchirée du PDG d’Air France fait pâle figure à côté des conséquences du chômage de masse, de la misère et de la répression… sans parler des bombes déversées sur les civils pendant les guerres impérialistes, de la chasse aux migrant-es ou du travail des enfants à l’échelle mondiale. Rien qu’en se cantonnant au territoire français, l’actualité fourmille d’exemples dramatiques.… Lire la suite

La clause Molière : une clause raciste et anti-ouvrière

La clause Molière : une clause raciste et anti-ouvrière
Ce jeudi 9 mars, après la Normandie, les Hauts-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes, la région Île-de-France a adopté la « clause Molière ». Ce terme si joliment formulé recouvre en fait une incitation légale à la discrimination à l’embauche dans le bâtiment et les travaux publics. L’Île-de-France devient ainsi la quatrième région de France à interdire toute autre langue que le français sur les chantiers. Autrement, l’entreprise se verra interdire l’accès aux travaux publics, sauf si elle accepte de rémunérer un interprète. Les pouvoirs publics incitent donc à exclure tous les travailleurs non francophones. Notons que nos dirigeants n’ont en revanche pas jugé indispensable de défendre la langue de Molière dans les réunions de travail en anglais des directions des grandes entreprises.… Lire la suite

A Vénissieux comme à Aulnay, la police tue !

A Vénissieux comme à Aulnay, la police tue !
Nous étions plus de 200 personnes ce dimanche 12 février 2017 devant le collège Elsa Triolet de Vénissieux. Il s’agissait pour nous de dénoncer la violence policière qui s’était encore illustrée avec force le 11 décembre dernier lors de la course poursuite qui à coûté la vie à Medhi. D’autre part nous nous opposions à la venue de Najat Vallaud Belkacem censée promouvoir aux cotés d’entrepreneurs des méthodes d’enseignements hallucinantes soutenues par la métropole de Lyon. D’ores et déjà nous pouvons être fiers de l’annulation de son déplacement qui constitue une première victoire. Le rassemblement était composé d’hommes et de femmes de tout âge et à donné lieu à des prises de paroles aussi émouvantes que déterminées.… Lire la suite

Poker, fric et arrangements

Poker, fric et arrangements
Côté droit : Sarkozy devait se faire dégager par Juppé. Il l’a été finalement par Fillon. Celui-là  se voulait l’incarnation de la probité et de l’exemplarité.  Quelques semaines plus tard, certainement fin de partie pour lui : le voilà épinglé pour enrichissement sans cause, lié aux emplois fictifs octroyés à ses proches.  Incarner dans ces conditions la  » valeur travail  » pour imposer la réduction drastique des maigres aides sociales accordées aux plus pauvres ne sera pas aisé. La droite est fébrile. Qui pour le remplacer ? Juppé a d’ores et déjà une inscription à son casier judiciaire, pour des faits similaires… La mise en débat de l’usage des enveloppes parlementaires a aussi permis au public de s’informer des pratiques des élus Front National au parlement européen : les mêmes que celles de M.… Lire la suite

JUSTICE POUR THEO ET POUR TOUS LES AUTRES

JUSTICE POUR THEO ET POUR TOUS LES AUTRES
On pensait avoir été suffisamment dégoûté de la police et de la justice après que Adama Traoré ait trouvé la mort dans un commissariat et que son frère, et non les flics responsables de sa mort, ait été arrêté pour violences. Ou par le décès de Mehdi, poursuivi par un véhicule de police à Vénissieux le 11 décembre dernier. Mais on apprend une nouvelle affaire. Celle de Théo, 22 ans, habitant à Aulnay-sous-bois, qui réagit verbalement lorsqu’il voit un groupe de policiers malmener un adolescent de son quartier. Théo n’est accusé d’aucun délit. Il est pourtant gazé, frappé et finalement violé avec un matraque dans la rue.… Lire la suite

Sommet France-Afrique : l’impérialisme économique

Sommet France-Afrique : l’impérialisme économique
Le 27ème sommet Afrique-France s’ouvrira ce vendredi 13 janvier dans la capital malienne, Bamako. Une cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernement africains se réuniront autour de François Hollande, lider maximo de l’impérialisme en Afrique. Pompeusement nommé sommet pour le Partenariat, la Paix et l’Energie, il s’agira surtout de discuter des grands enjeux liés à la sécurité sur le continent (essentielle pour les affaires des capitalistes) et de se rassurer sur les promesses de développement économique du continent, ressource aujourd’hui indispensable aux plus grands groupes capitalistes français. Avec une croissance prévisionnelle de 4,4%, des ressources naturelles abondantes et un taux de chômage particulièrement élevée, le continent représente une manne financière considérable et une réserve de main d’oeuvre bon marché pour les entreprises du CAC40.… Lire la suite

Voyage au pays du capitalisme vert

Voyage au pays du capitalisme vert
60 646  visiteurs, 93 427 m² de surface d’exposition, 2 206 exposants, 490 conférences etc. Les chiffres donnent une idée des moyens déployés au cours de l’édition 2016 de Pollutec pour faire la  publicité du capitalisme repeint en vert.   Pollutec est un salon international qui pose ces valises tout les deux ans à Lyon pour promouvoir le meilleur et le pire des innovations destinées à la protection de l’environnement au sens large. Précision utile, nous ne retrouverons pas ici d’associations écologistes mais principalement des entreprises. Si l’entrée est gratuite pour les visiteurs professionnels, le prix du catalogue du salon (50  euros) et la tenue vestimentaire (costume-cravate de rigueur) annoncent tout de suite que nous sommes ici entre membres des classes possédantes.… Lire la suite

Alep : la semaine sanglante

Alep : la semaine sanglante
Alep a capitulé. Assassinée par le gouvernement Assad, la Russie, le Hezbollah et l’Iran. L’horreur qui se passe sous nos yeux ne devrait pas rester sans réaction. Demain, ce sera peut-être le tour de Mossoul d’être bombardée par l’impérialisme occidental. Au lieu de soutenir les classes populaires dans leurs combats face à l’organisation Etat Islamique, les USA ou la France préfèrent recourir aux bombardements en massacrant au passage des civils. En 2011, dans l’élan des révoltes populaires en Tunisie, Egypte, Maroc, Yémen, Bahreïn, les Syrien-ne-s sont descendu-e-s massivement dans la rue pour exiger des réformes démocratiques profondes. Les partisans d’une révolution prolétarienne, dans des groupes tels que la Gauche révolutionnaire syrienne, bien que minoritaires, se sont organisés contre le régime de Bachar Al-Assad  parfois au côté de groupes démocrates bourgeois ou, dans certaines villes, de groupes proches des Frères musulmans.… Lire la suite

‹ Articles plus anciens articles plus récents ›