RSA, moins belle la vie !

Souvent nous pouvons entendre ici et là qu’il est plus facile, en France, d’être chômeur ou, mieux encore, au RSA plutôt que de travailler. Que les profiteurs n’ont aucune raison de se lever le matin (c’est bien mal connaître les obligations dues au chômage) puisqu’ils gagnent presque autant (certains oseront davantage) d’argent que les travailleurs qui triment. Cette supposition dont certains médias sont les relais n’a qu’un but : diviser pour mieux régner. Lorsque les petits se tapent entre eux, lorsque le travailleur regarde celui qui est encore plus pauvre que lui, cela l’empêche de regarder celui qui profite de son travail : le bourgeois.… Lire la suite