De quoi Manuel Valls est-il le nom ?

(éditorial de Pour le communisme! n°4 – juin 2012) Manuel Valls est donc le nouveau premier flic de France. Il entre à son tour, après Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux et Claude Guéant, dans ce ministère de l’intérieur qui se charge de la surveillance et de la répression des milieux prolétariens, qui organise l’arbitraire administratif contre les couches sociales les plus fragiles, et en particulier les immigrés, et l’impunité pour les puissants. De l’occupation à Octobre 1961, ce ministère et l’institution policière se sont distingués dans la servilité à l’égard des maîtres du moment, en particulier lorsque ces derniers laissaient libre cours aux éléments racistes, machistes ou antisémites qui ont toujours cherché à donner le  » la  » dans les bandes d’hommes armés au service de l’État. Les sociaux-démocrates, gestionnaires loyaux du capitalisme, défendaient par le passé le mythe d’une police républicaine, au service de la population.… Lire la suite

Dix mesures pour en finir avec le capitalisme et ses crises !

Le capitalisme est une impasse. Les gouvernements de gauche comme de droite ne proposent que de gérer la crise  pour sauver les financiers et les patrons. Nous, communistes révolutionnaires, proposons pour les luttes à venir dix grands objectifs politiques, économiques et sociaux, dix mesures de transition vers une société débarrassée de la misère, de l’esclavage salarié et de l’exploitation. Ces mesures d’urgence ne peuvent être mises en œuvre que par la prise du pouvoir par les travailleurs et les travailleuses. 1-Nous voulons récupérer les secteurs essentiels de l’économie!  La propriété capitaliste du secteur privé comme du public est une calamité. De coupes budgétaires en fermetures d’usines, elle ne profite qu’à une petite minorité de riches parasites.… Lire la suite

Disons dégage à l'ordre mondial capitaliste, à ses dirigeants et ses sous-fifres !

Tract d’Union Pour le Communisme du 24 février 2011        Les mobilisations révolutionnaires dans le monde arabe et au-delà ont sonné l’heure du statu-quo international actuel. Elles ont révélé que l’ordre mondial capitaliste, cet enchevêtrement d’opulentes « démocraties » impérialistes et de dictatures oppressives dirigées contre le peuple, contre les pauvres, contre les travailleurs et travailleuses, est un ordre bâti sur du sable.        Ce que toutes les dictatures qui sont aujourd’hui contestées ont en commun, c’est qu’elles ont été soutenues, financées et armées par les grandes puissances, et notamment l’Etat français. Ce dernier a contribué à former et entraîner les polices et les armées qui tirent aujourd’hui sur le peuple.… Lire la suite

UPC

Union Pour le Communisme est une organisation politique qui se bat pour que se dégage un véritable courant communiste parmi les exploités; pour construire, avec d’autres, un parti communiste révolutionnaire, sur le plan national et mondial; pour renverser le système capitaliste et les Etats bourgeois, pour établir des Républiques Socialistes fondées sur le pouvoir démocratique des travailleurs; vers le communisme, société sans classe et sans état, sans exploitation salariale, permettant la satisfaction des besoins humains et le libre développement de la société.… Lire la suite

Déclaration commune Union Pour le Communisme / Initiative communiste-ouvrière

Ce samedi 20 novembre 2010, nos deux organisations, l’Initiative Communiste-ouvrière et l’Union Pour le Communisme, se sont rencontrées pour échanger sur nos activités, la situation politique et sociale et sur les perspectives de la classe ouvrière dans la période. Le mouvement contre la réforme des retraites a mobilisé des millions de travailleurs, qui ont relevé la tête face à l’offensive capitaliste. En dépit des limites importantes fixées au mouvement par l’ « Intersyndicale nationale », qui n’a jamais revendiqué le retrait pur et simple de la loi, et malgré l’adoption de la contre-réforme, les travailleurs ne sont pas défaits. Des réseaux militants se sont soudés et renforcés dans l’action, la volonté de se battre est intacte.… Lire la suite

Drapeau Rouge n°4

Après une interruption cet été, notre journal reprend de l’activité. Le numéro d’octobre / novembre est sorti, avec au sommaire : – Edito : c’est bientôt l’heure des comptes ! – Politique d’immigration : des relents de Vichy – Année scolaire 2007 / 2008 : un an d’offensive capitaliste, un an de trahison syndicale. – Liberté pour Jean-Marc Rouillan ! – Les impérialistes se font la guerre en Géorgie – Afghanistan : un enjeu stratégique pour l’impérialisme – Crise du systéme bancaire, ou crise du capital dans son ensemble ? – Universités : préparons la gréve ! Prix : 1 euro.… Lire la suite