Notre camarade et ami Chawqui Lotfi est décédé

Nous l’avions invité à plusieurs reprises et jamais n’avons été déçu de la qualité de ses interventions. Théoricien des révolutions, Lotfi n’était pas pour autant un « spécialiste » mais un vrai militant qui savait communiquer avec passion ses analyses brillantes. Il suscitait de l’espoir et de l’enthousiasme même quand tout indiquait que la situation était pour le moins désespérée. Il avait une grande confiance dans les immenses capacités du prolétariat, au Maroc comme ailleurs dans le monde, pour s’auto-organiser et se battre contre les géants du capital. L’impérialisme français était le seul rempart du Maghzen qui selon lui serait tombé il y a déjà bien longtemps au vu de la persévérance, du courage et de l’abnégation des militant·e·s du Hirak mais aussi des valeureux habitant·e·s de Imider. Le meilleur hommage que nous puissions te rendre camarade est de lutter, lutter encore et toujours pour faire tomber ce colosse au pied d’argile qui enchaîne nos vies au salariat.

Nous pensons à sa famille, ses enfants et à toutes celles qui ceux qui l’ont connu et aimé.

Nous ne t’oublierons pas cher ami.

Table Rase et Union pour le Communisme

Nous faisons suivre le lien de la cagnotte Leetchi pour aider au financement de la traduction, en arabe, du livre de Lotfi : « Défis marocains » qui vient de paraître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.