Solidarité avec les grévistes de l’Hôtel Holiday Inn de la Porte de Clichy (Paris)

Les salarié·e·s chargé·e·s du nettoyage de l’hôtel Holiday Inn de la Porte de Clichy en région parisienne sont en grève depuis le 19 octobre dernier, avec leur syndicat CNT-SO et soutenu.e.s par la CGT HPE.

Elles réclament entre autre la fin de la répression syndicale, le paiement des heures effectivement travaillées, et leur internalisation, pour sortir des griffes du sous-traitant Héméra qui ne respecte ni les droits légaux ni les salariés. Ces travailleuses, précaires, issues le plus souvent de l’immigration, sont parmi les premières victimes de l’offensive patronale en cours contre les conditions de vie et de travail de tous et toutes.

Les hôtels Holiday Inn font partis du groupe hôtelier Intercontinental.

A Lyon, ce groupe est impliqué dans la fermeture de l’hôpital et du planning familial de l’Hotel Dieu, puisqu’il sera chargé d’exploiter l’hôtel de luxe cinq étoiles, dont l’ouverture est imminente, et qui vient remplacer ces services pourtant indispensables à la santé de la population, en particulier des femmes. Il exploite également l’Hotel Crown Plaza où nous vous proposons de nous rassembler.

Depuis 88 jours que la grève se poursuit, le groupe Intercontinental est dans une attitude de mépris et cherche l’épuisement des grévistes. Les grévistes, pour leur part, ne baissent ni la tête ni les bras, encourag·é·s par la récente victoire des salariés sous-traités du nettoyage des gares du Nord parisien.

Nous affirmons notre solidarité pleine et entière avec les grévistes.

Au groupe Intercontinental, nous disons : si vous n’accéder pas aux revendications des grévistes, si vous refusez d’ouvrir des négociations sur le sujet de l’internalisation et du respect des droits pourtant garantis par la loi, nous n’aurons de cesse de dévoiler les pratiques sociales du groupe par des actions répétées, y compris dans le contexte de l’ouverture prochaine de l’établissement de l’Hôtel Dieu.

Pour l’heure, nous appelons à un premier rassemblement de solidarité

ce jeudi 18 janvier à 17h devant L’Hotel Crown Plaza

22 quai Charles de Gaulle (arrêt des bus C4 et C5 cité international)

< >

Réagissez