Rebsamen à rien ! Tous unis dans la lutte !

manif intermittents

Aujourd’hui à Lyon, dans le cadre d’une journée d’action nationale contre la validation de la nouvelle convention UNEDIC par le gouvernement (convention signée entre les organisations patronales – MEDEF en tête, la CFDT, la CFTC et FO), un appel à la manifestation était lancé pour 13h30 à la préfecture. En effet, le ministre du travail, François Rebsamen était présent à la préfecture de Lyon pour une réunion sur le « pacte de responsabilité ».

Le Collectif Unitaire 69 – rassemblant chômeurs, précaires, intermittents et intérimaires autour du refus de la convention – avait appelé à ce rassemblement, après de nombreuses actions ces derniers jours, notamment l’occupation de la « Dirrecte » (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) de Lyon vendredi 13 juin. Les syndicats CGT représentant les différentes professions du spectacle étaient présents, ainsi qu’une délégation des salariés de l’inspection du travail et des membres de l’Union Syndicale Solidaires. Les étudiants en grève de l’ENSATT (1) formaient une délégation importante au sein de la manifestation. Une délégation composée de syndicalistes et de membres du Collectif Unitaire 69 a été envoyée à 15h15 en préfecture, mais Rebsamen a refusé de la rencontrer.

Un cortège des cheminots en grève est venu rejoindre le rassemblement, après une manifestation au départ de Perrache et un passage devant les locaux du Parti « Socialiste », permettant au rassemblement devant la préfecture de dépasser les 800 manifestants. Sous les slogans et les applaudissements, les cheminots ont rappelé leurs revendications, et lu la motion de soutien aux travailleurs en lutte adoptée par l’AG des grévistes du site de Lyon Part-Dieu (2). Un petit défilé sauvage emmenés par des étudiants a ensuite fait le tour de la préfecture avant de revenir au rassemblement, permettant ainsi de distribuer des tracts et de rendre plus visibles encore les luttes en cours.

Une Assemblée Générale a suivi le rassemblement. Celle des travailleurs du rail doit se tenir demain matin à la gare Perrache. La poursuite du mouvement des intermittents, comme de la grève des cheminots, semble inévitable face à un gouvernement attentif aux exigences du MEDEF mais sourd et brutal devant les revendications des travailleurs.

Les militants UPC continueront à soutenir ces luttes, à en relayer les mots d’ordre, et à défendre la convergence des luttes face aux attaques de la classe dominante. Ces premières luttes, dans un contexte marqué par l’inaction des centrales syndicales, doivent nous encourager à poursuivre ce travail, afin d’enrayer la dégradation de nos conditions de vie et de travail, pour reprendre enfin l’offensive !

Prochaine action du Collectif Unitaire 69 :

MARDI 17 JUIN :

– RENDEZ-VOUS à 18H45 à VILLEURBANNE
Au croisement du Cours Émile Zola et de l’Avenue Henri Barbusse, devant le Monoprix.
Arrêt de Métro : Gratte-Ciel

Aux côtés des cheminots en grève :

MARDI 17 JUIN :
– RDV à 4h au CSAO La Piraterie pour une tournée solidaire des piquets de grève ! (renseignements : csao-lyon@riseup.net)
– 9h en gare Perrache pour l’Assemblée Générale des cheminots.

(1) ENSATT : Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre

(2) Motion des cheminots grévistes du site de Lyon Part-Dieu lue lors de la manifestation : « L’assemblée générale des cheminots grévistes du site de Lyon Part-Dieu apporte son soutien aux travailleurs en lutte dans les autres boîtes: La Poste, Transdev, Planche, hospitaliers, intermittents. Les cheminots suédois et du métro de Sao Paulo… Partout des travailleurs relèvent la tête et luttent contre la casse sociale. Venez sur nos piquets et construisons ensemble la riposte au patronat. Public, privé : unité. Vive la solidarité entre travailleurs. »

One thought on “Rebsamen à rien ! Tous unis dans la lutte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.