Expulsion de Chez Rita, rassemblements !

rita

Jeudi 19 septembre, dès 6h du matin une centaine de personnes dont de nombreuses familles rroms ont été expulsés de leur logement, le squat Chez Rita, par la préfecture du Rhône. Les occupants s’étaient installés dans cet immeuble inoccupé qui appartenait au centre communal d’action sociale (CCAS) de Lyon. En plus de ce lieu de logement, ce squat était un lieu de vie, proposant de nombreuses activités, comme des soirées de soutien, concerts, friperie, ateliers, etc.

Le CCAS a refusé le bail précaire et tout autre arrangement possible qui fut proposé par les habitants, prétextant une réhabilitation pour faire des logements sociaux. De leur propres dires, les travaux pour ces logements ne devraient pas commencer avant le printemps 2014.

Un rassemblement a eu lieu toute la journée devant la mairie du 7e. L’adjoint au logement (PS) n’a pas proposé de solution de relogement se dédouanant sur la préfecture, c’est pourquoi nous nous sommes rassemblés là bas en fin d’après midi. Nous étions environ une centaine de personnes à exiger un logement pérenne pour les expulsés. Comble du cynisme la préfecture nous a envoyé deux représentants de l’OFII (office français de l’immigration et de l’intégration) qui nous ont proposé…. des « retours volontaires en Roumanie ».

Cette provocation ne restera pas sans réponse.

En France, plus de 2 millions de logements sont aujourd’hui vacants (chiffres de l’INSEE), la solution existe bel et bien : l’interdiction de la spéculation immobilière, la réquisition des logements vides et à terme la fin de la propriété privée et le droit à la propriété d’usage.

Nous proposons de ne pas relâcher la pression et de nous rassembler à nouveau ce vendredi 20 septembre à 15h devant la préfecture du Rhône (rue Dunoir).

Personne à la rue ! Non aux expulsions !

< >

Réagissez