Manifestation devant le siège lyonnais du Parti "Socialiste"

Hier après-midi, nous étions présents à la manifestation d’une centaine de personnes à l’appel de l’assemblée générale des étudiants de Lyon II et du comité de lutte lyonnais contre l’accord emploi, afin de dénoncer et combattre les politiques au service du capitalisme menées par le gouvernement et appuyées par le Parti Socialiste.

Partis en cortège depuis le site des quais de l’université Lyon II, les manifestants ont dénoncé les différents aspects de l’offensive gouvernementale : notamment l’Accord National Interprofessionnel (signé par le MEDEF, la CGC, la CFDT et la CFTC), les expulsions dont sont victimes les étrangers sans-papiers ou encore le projet annoncé de démantèlement des retraites.

La centaine de personnes présentes à l’heure dite devant le siège du Parti « Socialiste » a été accueillie par autant de policiers, armés et casqués. Pendant près d’une heure, les slogans se sont fait entendre et des tracts ont été distribués aux passants.

Le rassemblement s’est ensuite dispersé, pour se reformer place de l’Opéra, dans le centre-ville, où était prévu le déploiement de banderoles pour dénoncer la manifestation homophobe organisée au même moment.

Nous devons dès maintenant, de toutes les manières possibles, nous regrouper contre la politique du gouvernement prétendument socialiste comme face aux « oppositions » réactionnaires, traditionalistes et nationalistes.

C’est le sens même d’initiatives comme celles de jeudi, que nous devons multiplier. Militons dans nos quartiers, nos lieux de travail et d’étude, pour la contre-offensive massive devenue nécessaire face à l’aggravation de la crise du capitalisme et des institutions politiques de la classe dominante !

Car, par-delà les mots d’ordres qui sont nécessairement les nôtres dans les luttes actuelles -retrait pur et simple de l’ANI, refus de la future réforme des retraites, dénonciation d’une politique par et pour la bourgeoisie, c’est pour un monde sans classes sociales, sans exploitation et sans État que nous devons préparer dès à présent la révolution !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.